Tarte aux Pommes de l’Ours

Coucou les asticots, aujourd’hui je vous partage mon petit plaisir coupable du dimanche. Encore une recette rapide et facile et bien sûr, toujours avec des ingrédients bio, locaux et surtout, avec une pâte faite maison !

Bon, rien de bien extraordinaire dans le principe, ça reste une tarte aux pommes, en apparence. Mais les apparences sont parfois trompeuses ! Ici, le secret de son goût délicieux réside dans le choix des ingrédients. Et dans l’amour de sa préparation ! Et pas besoin de MDMA !

Les ingrédients :

  • 250 gr de farine d’épeautre T-150 semi-complète :

On commence à rentrer dans les détails techniques !

Qualités alimentaires

L’épeautre renferme tous les sels minéraux : sodium (Na), calcium (Ca), potassium (K), magnésium (Mg), silicium (Si), phosphore (P), soufre (S), fer (Fe). Grâce à sa forte teneur en magnésium, il est considéré comme l’aliment anti-stress par excellence. Il contient plus de vitamines B1 et B2 que d’autres blés, des protéines et des fibres en proportions plus importantes et qui peuvent presque remplir les besoins quotidiens chez l’être humain. On y trouve également les 8 acides aminés essentiels au régime alimentaire quotidien d’un adulte pour lui maintenir une bonne santé. *Sa teneur en gluten similaire à la farine d’autres blés le rend toutefois inconsommable par les personnes atteintes d’intolérance au gluten.

*En effet, si la graine d’épeautre contient bien du gluten, c’est dans des proportions moindres que le blé : seulement 7% contre 11 à 12% pour le blé classique. Il semblerait également que le gluten du petit épeautre soit moins « abîmé » que celui du blé par des croisements et modifications successives…

Vertus thérapeutiques

L’épeautre contient des glucides particuliers (mucopolysaccharides) qui jouent un rôle important dans la coagulation du sang et stimulent le système immunitaire. Il tonifie la rate et le pancréas et favorise le transit intestinal. Il est également réputé favoriser le sommeil et calmer les agités.

Pour trouver cette farine, rien de plus simple, notez la référence dans votre moteur de recherche préféré et suivez les suggestions ! Sinon, disponible chez tous les distributeurs bio.

  • 6 pommes rustiques bio. Parce qu’elles sont meilleures …
  • 30 gr d’huile végétale (tournesol)
  • 1 cuillère à café d’huile de coco désodorisée :

L’huile de coco ! Ça c’est de l’or en barre. L’essayer c’est l’adopter ! Enfin un vrai gras moins gras et bon pour l’organisme ! Tous les bienfaits de ce produit magique ici. On l’utilise dans la recette pour justement éviter de mettre trop d’huile ; juste ce qu’il faut pour rendre la pâte malléable.

  • 100 ml d’eau (Pure et filtrée Berkey mais vous le savez déjà …).
  • 1 pincée de sel rose de l’Himalaya ou autre sel de roche mais pas de sel de mer qui contient beaucoup trop de microparticules de plastique …, j’utilise ce sel non pas pour me la péter mais parce que c’est le sel le plus pur ! il est riche en oligoéléments.

Option : 100 gr de tofu soyeux ou 1 œuf pour les non végétaliens

On peut très bien faire une pâte sans tofu soyeux ni œuf, simplement la pâte sera un plus « dure ». Une vrai pâte rustique, pour les ours de la campagne ou tous ceux qui ont de bons chicots (ou un bon dentiste).

Pour la suite de la préparation, c’est tout simple.

D’abord, pensez à préchauffer votre four ! 250°c…

Mettez la farine dans un saladier (un cul de poule pour les pros).

Jetez la pincée de sel dedans et mélangez bien à la farine.

Allez faire un puit dans votre saladier de farine salée pour que ça ressemble à un volcan d’Auvergne: incorporez le gras (huile de coco + huile végétale), parce que le gras, c’est la vie ! Et le tofu soyeux (ou l’œuf) dans le cratère.

Remuez tout ça avec une cuillère en bois et avec une dose d’huile de coude – y’a pas de robot qui tienne ! Sans transpiration, pas d’amour …

Quand votre pâte sera devenue homogène, rajoutez l’eau.

L’astuce de la forêt : je retourne ma cuillère en bois (non sans avoir avant bien léché le haut plein de pate) pour remuer avec le manche : ça colle bien moins de remuer avec le manche et c’est plus facile. ET pour ceux qui en doutent ou qui se posent la question : Oui, on se lave les mains avant de cuisiner !

Une fois que tout est bien mélangé, laissez reposer la pâte pendant 5 minutes, le temps qu’elle s’humidifie. Et laissez reposer vos bras aussi.

Une fois bien reposée, pétrissez votre pâte à la main pour en faire une belle boule ; à cette étape la pâte ne devrait plus coller.

Étalez-la ensuite sur un papier de cuisson (Bio ! Nan, je déconne … quoique …).

Déposez le tout dans un moule à tarte et rajoutez les pommes, préalablement épluchées et coupées en tranches.

Saupoudrez d’un peu de sucre muscovado (le seul et l’unique, le meilleur) pour donner une teinte brunâtre aux pommes lors de la cuisson.

Vous serez d’accord que c’est quand même beaucoup plus sympa que la teinte industrielle du jaune d’œuf !

Il ne vous reste plus qu’à cuire 30 minutes à 200°C et Hop ! Une belle et délicieuse tarte aux pommes faite 100% maison !

Grahou

Publié par sevenblack333

Issu des volcans, je suis installé depuis une vingtaine d’année dans le sud de la France. Ma vie est rythmée, par de longs départs professionnels réguliers dans le monde entier, ce qui est ardu pour un casanier comme moi, et par mes passions cultivées au fonds de ma grotte.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :